Main Menu  

   
   

Login Form  

   
   

La crise de goutte : généralités

La crise de goutte

Details

La crise de goutte

"La crise de goutte est une affection fréquente chez les hommes, dû à un excès d’acide urique dans le sang : l'hyperuricémie.

La cristallisation d'acide urique provoque des douleurs articulaires intenses généralement dans l'orteil.

Elle se manifeste par une crise d'arthrite aiguë (la crise de goutte), par des dépôts de cristaux d'urate dans des zones sous-cutanées (les tophi) et par une atteinte rénale.

La goutte était une maladie très courante il y a encore une soixantaine d'année, voire moins. Les traitements ont tant évolué que nous avons l'impression que la goutte n'existe plus. Ce n'est pas le cas.

La goutte est douloureuse, handicapante et fortement injuste : elle touche l'orteil des hommes en très grande majorité (mais non exclusivement).

La goutte était la maladie des Rois de France."

Les crises de goutte peuvent survenir une seule fois ou se répéter plusieurs fois (on parle de goutte chronique), par exemple plusieurs mois ou années après la première crise de goutte..

Causes et facteurs de risque

La cause d'une crise de goutte

A un excès de production à partir du métabolisme des protides ;

  • A un défaut d'élimination urinaire ;
  • Ou à ces deux causes associées.
  • Dans la goutte primitive, on trouve assez souvent un facteur familial, génétique, provoquant des troubles enzymatiques au niveau du métabolisme des purines (transmission génétique multifactorielle dominante).

    Dans 90 % des cas, la goutte est une maladie masculine, la première attaque se produisant vers 35 ans.

    Chez la femme, la goutte n'apparaît qu'après la ménopause. La sédentarité, l'obésité, l'alcoolisme, des facteurs alimentaires jouent un rôle favorisant évident.

    La fréquence de la goutte varie de 0,3 % en Europe et aux Etats-Unis à 8 % chez les Maoris de Nouvelle-Zélande.

    Dans les gouttes secondaires, l'excès d'acide urique dans le sang est dû à un excès de destruction des nucléoprotides cellulaires :

    • Intoxications par le plomb (saturnisme) ;
    • Hémopathies (maladie de Vaquez, leucémies, myélome, traitements cytolytiques) ;
    • Anémies hémolytiques ;
    • Brûlures étendues ;
    • Certains traitements : corticoïdes, diurétiques thiazidiques ;
    • Insuffisance rénale, glomérulonéphrites aiguës ;
    • Chez l'enfant : maladie de Lesch et Nyhan (choréo-athétose, encéphalopathie, automutilation), glycogénose de type 1.

    Ce qu'il faut retenir

    La goutte est un rhumatisme inflammatoire qui se manifeste par des crises douloureuses dues à la présence de microcristaux d'urate, dérivé d'acide urique dans une articulation. La répétition des crises conduit à la goutte chronique.
    En l’absence de traitement, les cristaux d'urate de sodium, un sel d’acide urique, s’accumulent et forment des tophus responsables de dégâts articulaires (arthropathie goutteuse).
       
       
    © 2014 - Pour soigner une maladie, il est indispensable de consulter un médecin